Par où commencer pour décrire la carrière et les distinctions de Monsieur Patrick Mboma ?

Tout commence au Cameroun du côté de Douala, puis vient l’enfance à Bondy en Seine-Saint-Denis, Pavillons-sous-Bois et enfin le Paris Saint Germain. Chateauroux, Metz, Osaka (Japon), Cagliari et Parme pour ses années italiennes. Suivront Sunderland, Tripoli, retour au Japon à Tokyo et enfin Vissel Kobe.

Voilà pour le côté « Globe Trotter » de Pat’ en club.

Côté sélection, c’est évidemment au sein des Lions Indomptables qu’il fera rugir son talent immense et son petit grain de folie ou de génie, c’est au choix… Comment ne pas se souvenir de son but, au Stade de France, contre la France (le 4 octobre 2000) incroyable, retourné acrobatique, bicyclette, appelez ça comme vous voudrez.

(https://www.youtube.com/watch?v=Unqa5jazh30)

Toujours avec le Cameroun, Patrick « Magic2000 » Mboma, c’est deux victoires en Coupe d’Afrique des Nations en 2000 et 2002, une autre aux Jeux Olympiques de 2000.

Niveau récompenses individuelles, c’est aussi : Ballon d’Or Africain 2000, Meilleur buteur des deux CAN remportées, et considéré comme l’un des meilleurs joueurs africains de tous les temps, nous on le met dans le top 10…

Alors non à Ball Of Fame, on en fait pas trop et je profite de son anniversaire pour lui témoigner mon admiration, respect et amitié. Car en plus d’avoir été un grand joueur, Patrick Mboma est aussi tout simplement quelqu’un de bien.

Pour Ball of Fame, il nous dévoile s’il avait un grigri. Après tout, on l’appelle bien « Magic Mboma »…